AlloCougar
Site de rencontre pour les femmes libérées

Tout ce qu’on aimerait dire à son ex

Tout ce qu’on aimerait dire à son ex

Ca y est, vous avez trouvé la cougar ou le toy-boy de vos rêves. Vous vous sentez enfin heureux, accompli, serein. Pourtant, quand vous regardez votre long parcours sentimental pour en arriver là, vous ne pouvez pas vous empêcher d’avoir un petit pincement de cœur. Avouons-le, on a tous et toutes un ex ou une ex préférée. Comme la chanteuse Adèle, on aimerait bien un jour les rappeler, même si la page est définitivement tournée, pour leur dire tout ce qu’on a sur le cœur. Petite revue de détails de tout ce qu’on aimerait dire à son ex (et qu’on ne lui a jamais dit).

J’espère que tu vas bien

Je ne sais pas ce que notre histoire a représenté pour toi. Si au bout du compte tu l’as trouvé trop courte ou trop longue. En tout cas, sache que je n’en retiens que le meilleur. Et ce n’était pas si mal que ça.

Je ne t’en veux pas…

Quand on s’est rencontré, j’étais à un autre moment de ma vie. J’avais d’autres besoins et d’autres attentes. Tu n’y répondais pas forcément. Rien de grave, la roue tourne. C’était une chouette rencontre… même si nous n’avions pas tous les deux les mêmes envies.

…mais quand même un peu

Bon, c’est vrai, il y a des fois où tu m’as rendu(e) chèvre : quand tu ne répondais pas au téléphone alors que tu étais à une soirée (où je n’étais pas), quand tu ne m’appelais pas alors que tu me l’avais promis, quand tu as commencé à flirter outrageusement avec ma meilleure amie devant mes yeux, quand tu buvais trop, quand tu me mentais, quand tu étais un peu lâche ou colérique, quand tu me reprochais bêtement mon âge, etc. Mais aujourd’hui je passe l’éponge !

J’avoue, j’ai ma part de responsabilité…

Dans notre sortie de route amoureuse, c’est vrai que j’ai aussi un peu abusé : quand je te faisais des scènes pour un rien ou je ne te disais pas ce qui n’allait pas, quand je suis partie trois jours sans jamais m’expliquer, quand je t’ai fait de belles promesses que je n’ai pas tenues, quand je t’ai laissé m’attendre des heures et des heures, quand j’ai refusé de rencontrer ta famille ou tes amis, quand je me faisais inviter partout sans jamais rien payer, etc. Bref, pour toutes les fois où je t’ai fait tourner en bourrique, pardon !

Pour conclure, bravo à nous deux !

Finalement, de quoi on se plaint ? On est toi et moi deux belles personnes. Je suis content(e) qu’on ait eu une histoire. Au moins, on aura essayé. Et ce n’est pas grave si ça n’a pas marché entre nous. Ca reste désormais à tout jamais un bon souvenir. J’espère que tu as trouvé quelqu’un qui te convient aujourd’hui ou que tu continues, heureux/heureuse, ton parcours amoureux. Bonne chance à toi !

Crédit photo : harpersbazaar.com