AlloCougar
Site de rencontre pour les femmes libérées

Le slow dating : le nouveau mode de rencontre

Slow dating

Cela pourra être le nouveau dicton du moment en matière amoureuse : « rien ne sert de courir, mieux vaut se rencontrer à point. » Dans un monde où prônent la vitesse et l’efficacité, et si on reprenait l’habitude de flirter et de se faire la cour à l’ancienne ? A contre-courant de Tinder et autres applications de dating express, le « slow dating » nous incite à prendre notre temps pour connaître l’autre et lui donner sa chance. Voici tous les bénéfices que vous pouvez en tirer.

Evitez les effets néfastes du zapping

Il suffit de faire la comparaison. N’avez-vous pas remarqué que lorsqu’on commence à jouer de la télécommande, on butine d’une chaîne à l’autre, d’un programme à l’autre et l’on finit par ne rien regarder ? L’abondance de choix tue l’envie de choix. Le slow dating propose d’endiguer cet effet pervers de la sélection. Au lieu de multiplier les possibles dates, on fixe son attention sur une cougar ou un jeune homme, on le rencontre et puis on voit petit à petit si ça peut matcher. Il ne s’agit plus d’être boulimique et tout essayer, mais plutôt gourmet et tester ce qui nous plaît.

La patience fait monter le désir

Le slow dating réinstaure aussi des étapes dans la séduction. Ce n’est plus crac crac et boum ! Non, il s’agit de s’amuser et voir dans l’autre ce qui nous attire. On prend le risque de faire durer un peu la chose et ne pas passer tout de suite à la casserole. En tant que femme mûre, on se laisse désirer. En tant que jeune apollon, on fait un peu poireauter sa belle pour faire monter la température. Savoir prendre son temps préfigure aussi sensualité au lit et une inclinaison au « slow sexe ». De plus, cela montre que vous n’êtes pas affamé, ce qui vous rend plus désirable et valorise par la même occasion l’autre.

Une séduction plus douce et moins consumériste

On ralentit le rythme. Une nouvelle application (Once) témoigne de cette tendance, elle arrive en France en octobre après les Etats-Unis et la Belgique. Elle propose ainsi seulement un profil par jour. Sa logique ? Ce qui est rare est cher. De cette manière, on va plus s’intéresser à l’autre et ne pas rester en surface. C’est d’ailleurs une technique que vous pouvez utiliser de manière efficace dans vos tchats ou vos rencontres, virtuelles et physiques : donner à l’autre le sentiment qu’il est unique et irremplaçable. C’est sûrement l’une des leçons de séduction à retenir du slow dating : même si vous êtes en période de chasse (multiple), ne vous transformez pas en prédateur/prédatrice affamé(e). Ayez la curiosité de vraiment rencontrer l’autre. Au lieu de penser au résultat (la concrétisation), ayez pour optique d’optimiser chaque rencontre et de la rendre la plus agréable possible. Au moins, même si le match ne se fait pas, vous aurez passé un bon moment et vous n’aurez pas perdu votre temps !

Crédit photo: film My Best Friend’s Girl