AlloCougar
Site de rencontre pour les femmes libérées

Quand Ryan Gosling part en retraite

C’est le monde à l’envers ! Ryan Gosling (32 ans), le toy boy de la belle Eva Mendes (39 ans), vient d’annoncer qu’il partait en retraite. Las de jouer les premiers rôles, l’un des acteurs les plus talentueux de sa génération a décidé d’interrompre sa carrière d’acteur. Pour se consacrer à sa cougar ? En partie : puisqu’il a décidé de passer derrière la caméra et de filmer à son tour son égérie, la femme qu’il aime : Eva Mendès.

ryan gosling

S.0.S. fans désespérés

Depuis l’année dernière, les deux tourtereaux envisageaient de quitter Hollywood et sa pression médiatique. Il semblerait qu’Eva Mendès et Ryan Gosling souhaitent cultiver leur amour à l’abri des regards et des jalousies. Ceci explique en partie la retraite annoncée du jeune homme au visage en lame de couteau.

L’autre raison invoquée par l’acteur est tout simplement un surmenage et la nécessité de faire une pause pour se ressourcer. Rappelons qu’en moins de deux ans, après Drive, Les Marches du Pouvoir, Gangster Squad, il est actuellement à l’affiche dans The Place Beyond The Pines. Au Huffington Post, il a ainsi déclaré :

J’en ai trop fait. J’ai perdu le recul sur mon travail. Je crois qu’il est bon pour moi de faire un break et de réévaluer pourquoi et comment je fais les choses. (…) Il y a beaucoup de pression lorsque vous êtes le rôle principal. Ce n’est pas ma façon préférée de travailler. J’ai besoin de faire une pause de moi-même autant que le public en a besoin.

Pour l’instant, le résultat est à l’encontre de ses souhaits. Au lieu de créer l’indifférence, le départ du jeune homme suscite d’autant plus le désir parmi ses nombreux fans. En Angleterre, une ligne téléphonique de soutien, la Gosline, a été mise en place par Blinkbox pour les soutenir dans leur détresse. Comment ? Tout simplement en diffusant certaines répliques cultes de l’acteur, notamment celles tirées du film de Nick Cassavetes N’oublie jamais :

Alors, ça ne va pas être facile. Ça va être vraiment difficile. Nous allons devoir travailler à cela tous les jours, mais je veux le faire parce que je te veux. Je veux tout de toi, pour toujours, toi et moi, tous les jours.

Savoir mettre fin à une histoire… pour en commencer une autre ?

Le jeune compagnon d’Eva Mendès fait ici preuve de maturité. Auprès de sa pygmalionne, peut-être a-t-il appris à savoir terminer des processus qui ne donnent plus satisfaction pour en démarrer des nouveaux. Cette capacité à se réinventer soi-même témoigne de sa confiance en la vie. Il sait qu’il peut achever certaines activités sans se perdre pour autant.

Le toy-boy d’Eva Mendès n’a pas peur non plus de nommer ses peurs et de les affronter :

Plus on me donne d’opportunités, plus j’apprends combien il est facile de se planter. On se bât pour sa liberté et on l’obtient. Et soudain on a encore plus de corde pour se pendre.

Attention, il ne s’agit pas d’un abandon de carrière mais davantage un virage. Où trouver des forces pour renouer avec le désir de projets neufs ? Tout simplement en explorant d’autres potentiels : l’écriture et la réalisation. Ryan Gosling prépare ainsi son premier film, How To Catch A Monster, une « fantaisie noire » qu’il a écrite lui-même. Et tout naturellement, devant sa caméra comme dans sa vie, Eva Mendès y tient le premier rôle.

Crédit photo : Blinkbox

, le - Dernière mise à jour le .