AlloCougar
Site de rencontre pour les femmes libérées

On a toute la vie pour s’aimer…

les enfoirés

Sorti le 27 février, le clip du dernier hymne des Enfoirés fait polémique et donc… le buzz (plus de 3,5 millions de vues sur Youtube). Et pour cause, en mettant en scène deux parterres qui s’opposent, l’un composé de personnalités consensuelles et plus ou moins âgées, l’autre de jeunes contestataires, la chanson s’emploie à creuser le fossé des générations. Mais pourquoi vouloir créer le conflit alors qu’il suffirait de s’aimer ? Décryptage du phénomène et réponses apportées par les femmes et les hommes.

Chasser les mauvais sentiments : faute et jalousie

Les jeunes dans le clip balancent «  vous aviez tout: paix, liberté, plein emploi, nous, c’est chômage, violence et sida. » Ce à quoi leurs ainés rétorquent : « Tout ce qu’on a, il a fallu le gagner, à vous de jouer mais faudrait vous bouger ! » Voilà ce qu’on appelle un dialogue de sourds. Jean-Jacques Goldman l’a d’ailleurs concédé dans un message d’explication : « C’est une chanson dans laquelle des adolescents reprochent aux générations qui les ont précédés l’état du monde qu’ils leur laissent : pollution, chômage, violence, dette, misère (c’est un sujet qui n’est pas si fréquent…). Les Enfoirés jouent le rôle des adultes qui leur répondent comme trop souvent : en se dédouanant et avec mauvaise foi, mais en espérant qu’ils feront mieux. Le fait que la jeunesse nous demande des comptes me semble la moindre des choses. Le fait que la chanson se termine en faisant confiance à l’avenir aussi. » Heureusement il n’y a pas d’âge pour commencer à s’excuser…

Ne pas monter la différence d’âge en épingle

Il est inutile de vouloir opposer les générations entre elles. Ce que montre cette polémique, c’est surtout l’incompréhension de part et d’autre. Et l’absence de connaissance et de fréquentation. Il s’agit d’ouvrir les portes. Personne ne se résume à son âge. Au contraire, il faut savoir sortir des idées reçues et des sentiers battus : par exemple rencontrer et séduire des femmes mûres, partir à la conquête de jeunes hommes. La drague, il n’y a rien de mieux pour ne pas rester dans son coin et découvrir l’autre.

La génération Z n’existe pas

Les sites de rencontres comme Allocougar le prouvent : la modernité et l’usage du web n’est pas une question de génération. Chacun s’approprie ce qui est le meilleur pour lui à chaque moment de sa vie : nouvelles technologies et nouveaux moyens de rencontre. Tout est question d’adaptation. Rien n’est jamais figé. On a « toute sa vie » pour changer en permanence, évoluer et aimer. Les cougars et les jeunes hommes l’ont bien compris et ils ont depuis longtemps jeté aux orties ces querelles générationnelles inutiles.

, le - Dernière mise à jour le .