AlloCougar
Site de rencontre pour les femmes libérées

Ménopause ne signifie pas pause de la sexualité

Non, il ne s’agit pas de lutter contre la ménopause mais au contraire de l’accompagner et de bien la vivre. Bonne nouvelle pour les cougars : cette renaissance se vit d’autant mieux lorsqu’on est une femme amoureuse, protégée par le regard bienveillant et désirant d’un homme.

Comment donner sens à cette grande étape de la vie

Entre 45 et 55 ans, les femmes mûres sont confrontées à la fin définitive de leur cycle et un bouleversement hormonal éprouvant. Cette mutation n’est pas seulement corporelle, elle s’accompagne parfois de pertes de repères psychiques. Encore une fois, il s’agit de réinventer sa féminité.

Dans une interview au magazine L’enfant et la vie, Catherine Bergeret-Amselek, psychanalyste et écrivain, analyse le phénomène :

Les femmes parlent peu de la ménopause qui est perçue comme une mutilation. La société, quant à elle, associe la ménopause à la vieillesse. Le sujet demeure tabou. (…) Face à la ménopause qui vient faire rupture dans le sentiment continu d’exister, une femme a besoin d’un environnement affectif constant. Elle a besoin du regard d’un homme pour la confirmer dans sa féminité, qu’on lui dise qu’elle est désirable.

Encore une fois, ce qui est en jeu, c’est la capacité à prendre soin de son corps et à s’aimer soi-même. L’auteur du livre La femme en crise ou la ménopause dans tous ses états poursuit :

Ce n’est pas facile de renoncer à celle qu’on était avant. Ne pas se figer à l’image de ses 30 ans permet d’accompagner la « dilation du moi » en cours. La naissance d’une femme mature qui accepte de lâcher sa tête pour être au plus près de son éprouvé corporel permet d’apprivoiser l’angoisse existentielle et de la dépasser.

Comment garder son équilibre face au bouleversement hormonal

Le principe d’une vie saine et heureuse se confirme plus que jamais. A cette étape de milieu de vie, la règle du juste milieu est la meilleure à suivre. Ceci entend un régime alimentaire équilibré et varié. Fruits et légumes sont conseillés. Pour éviter les bouffées de chaleur et autres désagréments, il est aussi recommandé de diminuer les repas copieux, l’alcool, le stress, l’excès de sucre (particulièrement celui raffiné par l’industrie) ou le manque de sommeil. Et faites régulièrement du sport.

Une autre clef pour accepter cette nouvelle phase de la vie est de rester sexuellement active. Pour renaître, il n’y a rien de mieux que de se redécouvrir dans les bras d’un jeune amant avec qui échanger paroles et plaisirs.

Bien vivre sa ménopause sans tabou

La question de la maternité n’est désormais plus de mise, elle n’empêche pas pour autant aux femmes matures de s’épanouir dans une sexualité riche et d’autant plus épanouissante qu’elles se connaissent mieux elles-mêmes. Et si c’était enfin le moment pour lâcher prise ?

Pas étonnant que dans la médecine traditionnelle chinoise, la ménopause soit perçue comme un acte de sagesse du corps. L’arrêt des menstruations est ici un moyen de préserver l’énergie vitale des femmes. Or cette énergie créative s’alimente aussi par la rencontre avec l’autre et tout particulièrement avec le principe masculin. Au final, les mots le disent par eux-mêmes. C’est en faisant l’amour que l’on crée l’amour.

Meryl Streep
Crédit photo : merylstreep.net