AlloCougar
Site de rencontre pour les femmes libérées

Les 7 phrases pour éloigner les lourds

La drague, c’est comme la pêche. Parfois on ramasse dans ses filets des poissons indésirés et il faut mieux s’en débarrasser au plus vite. En 2013, l’été est beau et chaud, ne vous embarrassez pas avec les lourds parasites, voici comment les jeter par-dessus bord au plus vite.

bronzes-1978-11-g-610x427

1. Je crois que tu as un ticket avec la barman, la fille derrière le poteau, etc.

L’astuce est facile : détourner l’attention du dragueur sur une autre « target. » De toute façon, vous avez bien compris qu’il est affamé. Vous ou une autre, cela ne lui importe guère. Rappelez-vous, l’animal est grossier et manque de tact. Il ne pensera même pas que son retrait pourrait vous offenser et il sautera à pieds joints dans le piège. Cela manque de fair-play pour sa prochaine victime ? Tant pis, on se défend comme on peut et à la guerre comme à la guerre. Vous êtes aussi bien plus forte que vous ne le pensez.

2. Ah, je viens de recevoir un texto de mon mec ! Il arrive, tu vas voir, c’est un rugbyman, il est beau comme un camion !

N’oubliez pas, l’homme qui drague est avant tout un chasseur qui s’aime s’attaquer à la plus belle proie pour affirmer son statut viril vis-à-vis des autres mâles. Néanmoins, il n’est pas suicidaire. S’il sent que le territoire, à savoir vous la femelle, est occupé et d’autant plus par un autre congénère, il préfère faire profil bas et tenter sa chance ailleurs. Non seulement vous n’êtes pas libre et en plus il risque d’y perdre des plumes, autant passer son chemin.

3. Désolée, tu es trop vieux pour moi !

Voilà une phrase digne de la flamboyante cougar que vous êtes ! N’ayez pas peur d’affirmer votre préférence pour les jeunes hommes et d’égratigner au passage l’ego du prétendant. Non, il n’est pas votre genre et il ne pourra jamais le devenir. Malheureusement, perdre des années est impossible pour qui que ce soit ici bas.

4. Je suis psychiatre, contrôleuse des impôts, etc.

Il y a certains métiers qui ont le don de refroidir la personne en face de vous. N’ayez pas peur de jouer des clichés véhiculés par les stéréotypes professionnels et amusez-vous avec. Essayez de lui faire comprendre que vous faites partie de la catégorie des femmes à éviter. Le dragueur ne cesse de vous rentrer dedans, parlez-lui de sa mère. Il exhibe un côté bling-bling, demandez-lui quand date son dernier contrôle des impôts. Bref, une réalité qui le sorte totalement du contexte du flirt et qui lui donne envie de filer au plus vite ailleurs.

5. Donne-moi ton numéro, promis, je t’appelle.

C’est une manière de concéder sur un point tout en gardant le contrôle de la situation. Vous vous montrez aimable et obligeante mais vous ne prenez pas le risque d’être ensuite importunée. Car numéro pris et aussitôt jeté. Au suivant !

6. Excuse-moi, je crois que je vais vomir…

Le dragueur a beau être stoïque, il n’a guère envie de se faire vomir dessus. Il vous saoule ? Eh bien, avertissez-le au plus vite que votre corps est en train d’avoir des réactions de répulsion des plus désagréables. Il ne tardera pas à fuir. C’est ainsi, on chasse aussi le lourd…avec du lourd.

7. J’ai mes règles, je suis sexologue, etc.

L’idée est tout simplement d’effrayer le petit coq qui s’attaque à vous. Trouver son point faible et attaquez-le. Le mec qui fanfaronne a parfois peur de la femme sexuellement forte et active. N’hésitez pas alors à en rajouter une couche. Car être cougar, c’est aussi savoir jouer de son ascendant et de sa maturité.

Crédit photo: Les Bronzés – le film