AlloCougar
Site de rencontre pour les femmes libérées

J’ai toujours préféré aux voisins les voisines…

Parfois il ne faut pas aller bien loin, le bon plan se trouve à votre porte, et même dans votre immeuble. Sortir avec sa voisine a plus d’un avantage, mais aussi quelques inconvénients. Voici une petite revue en détails des risques que vous prenez en draguant la femme mûre qui habite à vos côtés.

J’ai toujours préféré aux voisins les voisines…

L’approche facile

La drague ici se fait naturellement. Il y a les réunions de voisins en juin où l’on peut se mêler dans la communauté de l’immeuble de manière festive. Il y a ce moment où vous pouvez la croiser devant les boîtes aux lettres. N’hésitez pas à lui tenir la porte, les femmes mûres apprécient les petits gestes. Montrez que vous êtes un gentleman. Et un grand seigneur : vous êtes toujours prêt à l’aider pour un coup de main bricolage ou pour réparer son Internet. A votre tour, vous pouvez solliciter ses services : n’aurait-elle pas un peu de sel à vous prêter ? Chaque fois, sachez être léger et drôle. Inutile de vous presser, vous avez le temps de la séduire. Bref, le contact est établi, sachez maintenant en profiter.

La proie localisée

L’art de la chasse est de savoir se mettre à la place du gibier, connaître toutes ses habitudes, anticiper ses besoins pour savoir où l’attraper et mieux le ferrer. L’avantage d’être voisin, c’est que vous avez accès en partie à la vie privée de la cougar. Vous savez si elle habite seule ou non, si elle a des enfants. Vous pouvez repérer ses horaires de travail. Vous pouvez lire ses humeurs quand vous la croisez dans l’escalier. Si elle est plus du matin ou du soir. Et puis par des petits signes, montrez-lui que vous faites attention à elle, qu’elle vous intéresse. En un mot, piquez son intérêt.

Le côté pratique

Une fois la cougar ferrée, il faut bien avouer le côté pratique de la chose. Vous avez envie de la voir ? Un petit texto, et hop, elle aussi vous désire, et vous voilà déjà sur son paillasson ! Vous savez exactement où la trouver. Néanmoins, veillez à respecter vos territoires et n’outrepassez pas certaines limites. N’oubliez pas que trop de proximité tue le désir. On a toujours besoin d’un peu de distance et de se sentir libre vis à vis de l’autre. La femme mûre est indépendante, elle ne souhaite pas sortir avec un boulet. Un conseil par exemple : évitez de frapper directement à la porte chez elle. Cela pourrait sembler intrusif.

Quand ça casse

Le désavantage, c’est que vous pouvez l’espionner malgré vous. Ou à l’inverse, vous sentir épié. Aller voir ailleurs peut être plus compliqué. Vous pouvez plus facilement vous faire repérer. Soyez prudent. De la même façon, essayez de rompre de manière cordiale. Arrêtez proprement la relation avant qu’elle ne s’envenime. Plus que jamais, il est important de se quitter bons amis. Ca serait bien de ne pas avoir à longer les murs de chez vous les six prochains à venir, non ? Bref, sortir avec la cougar de son immeuble est un pari osé.

Crédit photo: film Les sentiments