AlloCougar
Site de rencontre pour les femmes libérées

Comme Diane Von Furstenberg, accueillez la vie les bras ouverts

L’un des cinq défis de la cougar est de prendre soin de soi en 2013. Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement être à l’écoute de son corps et ses signaux d’alerte. Le corps est souvent plus intelligent que l’on ne croit pas et révèle ce qui demande à être soigné – plus en profondeur. La chair n’est pas faible, bien au contraire, elle est forte.

Il n’est pas rare que la ménopause opère un bouleversement général, elle incite à trouver de nouveaux repères. Plus que jamais, en tant que cougar, il s’agit d’être attentif à son intimité, à la chérir pour pouvoir continuer aussi à l’ouvrir à l’autre et avoir une vie épanouie dans les bras de son jeune compagnon. Voici quelques pistes pour être encore mieux dans votre peau.

Aime-toi toi-même…comme tu es

Tout est relié : l’esprit et les cinq sens. Tout se lit dans le corps : les traces du passé et la météorologie des humeurs à l’instant présent. Pour pouvoir pleinement se donner à quelqu’un, il faut se connaître entièrement et être en pleine possession de soi-même. Car on ne peut donner ou prêter que ce qui nous appartient vraiment. C’est pourquoi au-delà de l’adage « connais toi toi-même », il s’agit d’adopter le credo « aime-toi toi-même… comme tu es. »

Une femme mûre n’a pas à regretter sa jeunesse passée. Elle est arrivée à un moment de sa vie où elle a pu faire un travail sur soi et se réapproprier son corps. Quelle est sa source de confiance ? Elle peut enfin se voir elle-même avec amour et non par le biais du jugement critique des autres. Autrement dit, elle ne cherche plus à prétendre, elle est. Trop grosse, trop maigre, trop grande, trop de hanches, etc. Elle ne s’encombre plus de ses blocages, elle n’a plus le temps pour se perdre dans ses considérations. De toute façon, elle ne pourra jamais plaire à tout le monde. Alors autant tracer sa voix et faire ce qu’il lui plait.

Suivez les conseils de Diane Von Furstenberg

Comme dit la créatrice américaine Diane Von Furstenberg : « ma confiance en moi m’a aidée. Au final, je suis devenue la femme que je voulais être. » Sa vitalité à 66 ans le prouve. On peut toujours renaître de ses cendres et avoir une nouvelle carrière après avoir été un temps démodé. Celle qui habille le corps des femmes de sa célèbre robe portefeuille depuis les années 70 l’a bien compris. Son témoignage au nymag.com le prouve :

La relation la plus importante est celle que l’on porte à soi-même. Vous avez à vous construire de l’intérieur. Soyez honnête avec vous-même, acceptez-vous comme vous êtes. Une fois cela, vous pourrez vous améliorer et vous aimer. VOUS êtes la solution ! Cherchez la lumière et faites-la briller autour de vous. Vous avez en vous-même les clefs de votre bonheur. Laissez les autres être négatifs, votre lumière resplendira sur eux. Vous entourer de femmes extraordinaires aide aussi. J’ai souvent rencontré nombre de femmes incroyables qui permettent de se concentrer sur le positif parce qu’elles ont si souvent transformé des difficultés en opportunités. Telle est la définition de la grâce.

Chassez les démons du passé

Chacun porte une histoire personnelle et familiale compliquée, chacun est pris dans un réseau de relations qui le dépassent soi-même. En tant que femme libérée, une cougar a parfois connu un parcours de vie plus ou moins facile : divorce, décès, rupture ou déception. Elle peut aussi regretter des choix passés et se juger sévèrement. Comment faire la paix avec soi ? Comment sortir de la culpabilisation et des regrets ? Comment renouer avec ses forces vitales qui font aller de l’avant et vers la vie, l’amour ?

Prendre un jeune homme comme amant est incontestablement une source de vie. Le couple Eros et Thanatos (vie/amour et mort) est connu. Le corp à corp est le meilleur moyen de lutter contre le processus de dégradation et d’apitoiement. Cet appétit peut aussi nourrir un travail plus en profondeur sur soi. Là encore, il existe diverses voies à suivre selon le caractère, le tempérament et les envies. Certaines se lanceront dans une analyse, d’autre dans l’hypnose ou la psychothérapie. Celles qui préfèrent un parcours plus connecté aux sens et pas uniquement dans l’oralité pourront adopter une démarche plus globale en ayant recours, par exemple, au massage sensitif, à la danse, au yoga ou à une activité artistique. Au final, il s’agit de faire naître la femme créatrice en soi.

Comme Diane Von Furstenberg, accueillez la vie les bras ouverts

Crédit photo: forbes.com