AlloCougar
Site de rencontre pour les femmes libérées

Dadbod, la nouvelle tendance séduction

Dad bod

Les tablettes de chocolat ne sont plus à la mode. Désormais, ce qui attire les femmes, ce sont les corps à la papa. Autrement dit, les poignées d’amour ne sont plus forcément à proscrire. Bonne nouvelle : elles peuvent aussi contribuer à votre sex-appeal auprès de la gent féminine et voici pourquoi.

C’est rassurant

Votre corps n’est pas une planche d’acier, vous ne passez pas votre temps en salle de gym à vous muscler un corps de rêve. Mais, au final, on peut se demander pour qui : votre narcissisme ou pour plaire ? Autrement dit, si vous avez un petit ventre, cela prouve que vous aimez vous laisser aller aux plaisirs de la chère, que vous n’êtes pas control freak et que vous avez la culture du présent. Résultat ? Les femmes y voient les indices d’un homme bien dans ses baskets et peut-être davantage près à partager avec sa partenaire.

Dadbod

Et pas la peine d’être papa

Leonardo diCaprio ou John Travolta jouent dans cette catégorie d’hommes qui affichent ce genre de corps. Selon la blogueuse américaine Mackenzie Pearson, le dad bod est « un bon équilibre entre une petite brioche de bière et le ventre d’un sportif. » Cela donne un côté plus naturel et attirant, accessible. Le terme de papa est ici employé pour se référer à ce côté protecteur et sécurisant. Ce type d’homme n’est pas obsédé par son apparence physique, ce qui paradoxalement témoigne une grande confiance en soi.

Une nouvelle idée de l’homme moderne

Bref, comme pour les femmes, il est temps de sortir de la culture du mannequin sur papier glacé. Les hommes, à leur tour, revendiquent une virilité décomplexée et hédoniste. Le règne des apparences ne prime plus. Et beaucoup de femmes trouvent plus « confortable » un homme avec une petite bedaine. Il n’est pas question de totalement s’oublier mais de savoir profiter de l’instant présent et d’être sûr de son pouvoir de séduction. Car ce qui plaît avant tout, c’est un homme qui est bien dans sa peau et qui s’assume.

Crédit photo : legionathletics.com