AlloCougar
Site de rencontre pour les femmes libérées

Comment présenter son toy-boy à ses enfants

La jeunesse n’est pas toujours du côté que l’on croit. Il arrive parfois que ses propres enfants ou ses proches soient plus conservateurs que soi. Vous sortez avec un homme beaucoup plus jeune que vous ? Vous craignez de faire votre coming out de cougar et surtout vous craignez de l’annoncer à vos enfants, rangés et casés ? Voici quelques pistes pour désamorcer les possibles difficultés que vous pourriez rencontrer.


anne heche ashton kutcher et margarita

1. Les préparer

Vous n’êtes pas obligé de leur annoncer de but en banc. Vous pouvez aussi préparer tout doucement le terrain. C’est un moyen de voir leur ouverture ou leur possible résistance. Insinuez-leur par exemple que vous vous entendez bien mieux avec des trentenaires, que vous les trouvez plus drôles, plus dynamiques, plus attirants. Dites-leur que vous n’avez pas envie de vous embarrasser d’hommes de votre âge. « Même veuf ou divorcé, ils sont attachés avec trop de liens, enfants, petits-enfants, etc. » Sur le ton de l’humour, montrez-leur que votre choix est celui de la liberté et d’un meilleur épanouissement de soi.

2. Leur dire la vérité

Quand vous vous sentez prête, sûre de vous et de votre relation, n’hésitez pas à leur dire tout simplement la vérité. Ne laissez pas votre imaginaire prendre le dessus. Analysez vos appréhensions. Que craignez-vous exactement en leur présentant votre nouveau jeune compagnon ? Le rejet ? La peur de ne plus être aimée ? La peur d’être mal jugée ? N’est-ce pas votre propre peur que vous projetez sur les autres ? Ou est-ce tout simplement du trac ? Car là où il y a de la peur se cache aussi un désir. Analyser le revers de sa peur permet d’avoir le courage de l’affronter.

3. Les comprendre (mais pas trop)

Il faut dédramatiser la question de la différence d’âge. Et si vos enfants n’étaient pas plutôt jaloux ? Ici vous bousculez non seulement leur cadre de pensée, leurs habitudes mais aussi leur amour exclusif et possessif. De plus, ils sont sûrement à un moment de leur vie où ils sont eux-mêmes en train de construire une famille. La manière dont vous réinventez vous-même peut les déstabiliser dans leurs propres choix. Ils peuvent aussi avoir peur de vous perdre. Montrez-leur que vous êtes toujours leur maman et que vous ne délaisserez pas pour autant votre rôle. Par contre, vous pouvez aussi faire évoluer votre relation. Vous pouvez exiger d’eux un rapport d’adulte à adulte où ils respectent vos préférences autant que vous respectez les leurs. Autrement dit, même en famille, les liens qui nous unissent se travaillent.

4. Ayez confiance en la parole

Une fois le dialogue ouvert, il est plus facile de prendre en compte les possibles oppositions de l’autre tout simplement parce qu’on les connaît. Ayez confiance en l’échange. Cela peut prendre du temps mais cela vous permettra aussi de mieux établir votre relation avec votre toy-boy. N’oubliez pas, l’amour se nourrit d’obstacles. Et la parole est créatrice.

5. Franchissez le pas

Présentez enfin votre jeune compagnon en chair et en os. Sortez du général et de l’idée abstraite. Vous ne sortez pas avec un toy-boy mais avec un être unique et particulier. Vos enfants pourront ainsi voir qu’il existe vraiment. Ils constateront votre bien-être ensemble. Rendre les choses concrètes permet aussi de désamorcer les fantasmes. A chacun ensuite de faire un effort pour que chacun soit heureux dans son intimité et avec les siens. C’est un mélange de respect et de bienveillance vis-à-vis des uns des autres.

Crédit photo: ©Angeli