AlloCougar
Site de rencontre pour les femmes libérées

Aussi belle que Kate Moss pour Playboy

Hot, le prochain numéro de janvier/février de Playboy sera hot. Pourquoi ? Tout simplement, pour démarrer l’année en fanfare, le magazine érotique s’offre la brindille en playmate de choix. Le duo de photographes Mert Alas et Marcus Piggott a shooté la célèbre mannequin anglaise en tenue d’Eve dans les positions les plus langoureuses. Et Kate Moss n’a pas hésité à jouer le jeu en hissant les oreilles de lapin en soir, de la lingerie fine et les talons aiguilles. Voilà de quoi « rebooster » la libido de plus d’un ! Nul doute que ce numéro se vendra comme des petits pains. A la veille de ses 40 ans, qu’elle fêtera le 16 janvier prochain, Kate Moss s’affirme plus que jamais comme un exemple à suivre pour toutes les cougars et voici pourquoi.


cougar-kate-moss-playboy

Kate Moss c’est 25 ans de carrière

Repérée par une agent à 14 ans dans un aéroport de retour de Bahamas avec son père, la mannequin anglaise n’a cessé depuis de travailler et d’être en haut du tableau. Quel est la clef de sa longévité ? Pourquoi son succès ne connaît-il ni l’ennui ni l’impasse ? Tout simplement, parce que l’enfant tumultueuse ne cesse de se réinventer soi-même. Elle multiplie les collaborations, elle travaille d’arrache-pied en dépit d’une vie parfois paraissant désordonnée. Son secret ? Elle est sûre d’elle. Elle donne beaucoup et elle reçoit en conséquence beaucoup. Rien d’étonnant : à 20 ans, elle était déjà millionnaire.

Si elle est audacieuse dans ses choix artistiques et commerciaux (elle collabore avec des artistes contemporains comme Banksy ou Lucian Freud et avec des grandes marques comme Longchamp, Mango, Topshop, Dior, etc.), elle sait néanmoins se protéger et ne s’aventure pas dans des domaines où elle pourrait perdre le contrôle. Ainsi, elle accorde très peu d’interviews. A retenir donc : se fier à ses propres talents, ne pas prendre de risques démesurés. Inutile de se mettre en danger. Une cougar n’ignore pas cela et c’est pourquoi elle sait si bien se mettre en valeur et conquérir les jeunes mâles qui l’entourent.

kate-moss-playboy-1

Elle a des défauts totalement assumés

Kate Moss est aussi connue et admirée pour ses qualités que ses défauts. Tout d’abord, en tant que mannequin, elle ne répond pas aux critères physiques de perfection requis. Elle est petite pour le milieu (moins d’un mètre soixante-dix). Elle a les jambes légèrement arquées. Et pendant longtemps, elle a été considérée comme trop maigre et porteuse d’une culture junkie. De la même façon, elle a toujours été très critiquée pour ses excès dans sa vie privée, que ce soit dans ses consommations de drogues et d’alcool que dans ses choix de partenaires amoureux comme Johnny Depp et Pete Doherty avec qui elle formait des couples terribles. Paradoxalement, la brindille a toujours su tirer parti de ses démons. Karl Lagerfeld ne dit rien d’autre quand il déclare :

C’est autre chose. Elle est loin d’être parfaite, mais elle est plus séduisante que les autres. Elle est plus petite, elle a les jambes arquées et quelque chose dans sa frimousse légèrement de travers, qui fait que c’est elle et personne d’autre. Elle fait moderne sans faire mode.

Autrement dit, en tant que cougar, soyez vous-même, entièrement vous-même et n’ayez pas peur de vos défauts, vous n’en serez que plus belle.

kate-moss-playboy-2

C’est une sphinx

Kate Moss a connu plusieurs vies et a multiplié les histoires d’amour sans dommage collatéraux. Elle est la mère d’une petite fille de 11 ans qu’elle a eue avec Jefferson Hack, le rédacteur en chef de Dazed and Confused. Si son goût pour les mauvais garçons ne s’est jamais démenti (Johnny Depp de 1994 à 1997, Pete Doherty de 2005 à 2007), elle a su peu à peu se protéger du pire, se détourner de relations trop toxiques et chercher au final son bonheur. Son mariage récent avec Jamie Hince du groupe The Kills en 2011 témoigne d’un certain équilibre entre ses aspirations rock et celles de femme.

De la même façon, elle a su rebondir après le scandale des photos de 2005 la montrant consommant de la cocaïne dans un studio d’enregistrement. Ceci lui avait valu de perdre des contrats, d’être bannie du monde de la mode pour revenir encore plus forte peu de temps après en 2006. Mea culpa et cure de désintoxication, et la revoilà! Telle une cougar, Kate Moss sait toujours renaître de ses cendres. Les photos de Playboy le prouvent : aujourd’hui, elle est plus belle et sexy que jamais.

kate-moss-playboy-4
kate-moss-playboy-5
kate-moss-playboy-3

Crédit photo: Playboy 2014